20 oct. 2014

Orange aux Etats-Unis // Passion citrouille

** cet article participe au défi blog "the 20th in America" des blogs de Caroline Rêve de green card et de Isabelle From side 2 side **

***

Comment sait-on que c'est l'automne en Califonie ? Les arbres se mettent à nu, les feuilles jaunissent, Et les Etats-Unis sont pris d'une "pumpkin fever". Les citrouilles sont partout : en déco, dans les champs au bord des routes et dans tout ce qui se mange et se boit.




Un festival leur est même consacré à Half Moon Bay, capital mondiale de la citrouille paraît-il. Et aux Etats-Unis, on fait les choses en grand. Les festivités commencent dès le 10 octobre et se déroulent sur plusieurs semaines.

Suivant les conseils trouvés sur internet, nous nous levons à 8h un dimanche matin pour nous rendre à la fête de la citrouille ( = gros coup de vieux).  Néanmoins, on a bien fait, dès la descente de l'autoroute, ça bouchonne, on est pare-choc contre pare-choc jusqu'à l'entrée du village. Pour patienter, on écoute Pumpkin Radio dans la voiture.




Le Art and Pumpkin festival est une sorte de gros marché. La rue principale de la charmante petite ville est fermée à la circulation pour l'occasion. On y trouve de tout : des vêtements, de la poterie, des costumes de Halloween, des concours pour gagner des voitures, des stands qui vendent des vacances au Lake Tahoe, des décorations de noël,... Le rapport avec la citrouille est parfois ténu, une petite courge posée sur le stand en signe de raliement et c'est parti. C'est un joyeux bordel en musique, grâce à la présence de plusieurs orchestres.




Visiblement, on a de nouveau tapé à côté niveau dress code : presque tout le monde porte un vêtement orange ou un chapeau-citrouille. Dès le matin, la foule est dense, les visiteurs se pressent pour se prendre en photo devant les citrouilles couronnées vainqueurs du championnat du monde de pesée de citrouilles. Cette année, la grande gagnante, une monstrueuse citrouille blanche, dépasse les 900kg. Impressionnantes les bêtes, elles ressemblent un peu à des pneus doucement en train de se dégonfler.




Le clou du festival pour moi, c'est Mike, le Rodin de la citrouille, sculpteur professionnel de citrouille de son état. Tellement célèbre qu'il a son propre article wikipedia. Ses réalisations sont hallucinantes.




Et un peu flippantes aussi il faut le dire, dans leur sens du détail. Boutons et appareil dentaire, toute mon adolescence.






Avec un nom pareil, le centre ville de Half Moon Bay ne pouvait être que charmant, plein de petites boutiques dans des bâtiments de charactère, esprit Far West au bord de mer, j'adore. La météo a la tête à l'envers, alors qu'il faisait très chaud et que le soleil brillait à notre arrivée, plus la matinée avance, plus le brouillard est dense. Il commence à faire frisquet et à pluvioter.  On decide de rentrer, tant pis pour la pumpkin pie.




Je veux y aller !


Half Moon Bay, c'est ici
Le site web du Art and Pumpkin Festival








5 commentaires:

  1. Dis donc, c'est impressionnant ces citrouilles !!
    Merci d'avoir participé à notre petit jeu :)

    RépondreSupprimer
  2. Ca a l air tres chouette! Bon l annee prochaine, il faudra qu on essaye d y aller ;-) Les sculptures des citrouilles sont tres impressionnantes!!

    RépondreSupprimer
  3. Impressionnant, mais très bien fait! Il est fort le gars! Ici aussi, les foirefouilles et autres se parent d'orange et de masques à faire peur. Mais les Pères -Noel et autres décos lumineuses commencent à faire leur apparition! Oh,non l'hiver arrive! Bisous à vous! Aline, Pascal et les filles!

    RépondreSupprimer
  4. Wow c'est impressionnant ces sculptures! Bon je le marque dans mon agenda pour l'an prochain :)

    RépondreSupprimer